À l’adolescence, nos chers ados rencontrent de nouvelles personnes, notamment au collège et au lycée. Certains se feront des amis pour la vie, d’autres des ennemis, et parfois même arrivera le fameux premier amour… celui avec un grand A. Pas toujours facile à gérer pour eux, ni pour vous, nos rédacteurs sont partis enquêter sur le terrain pour vous aider.

Première histoire d’amour

Le premier amour arrive souvent entre le collège et le lycée. C’est à cette période de sa vie qu’il commence à développer des changements physiques et hormonaux qui vont plus ou moins intensifier les émotions et les sentiments. La majorité ne vous le diront pas (secret défense) mais vous le verrez certainement à son comportement. On a tendance à en rire, mais le premier amour d’un ado est important car il influera sur ses relations futures. C’est pourquoi il est préférable de veiller à ce que votre enfant vive cette relation de manière saine. L’ado, lorsqu’il va commencer à tomber amoureux, il va changer de comportement, trouvera des excuses pour sortir le/la voir souvent, il ne lèvera plus le nez de son téléphone à la maison et parfois, même à cet âge il pensera à avoir des relations sexuelles (on y reviendra plus bas ne vous inquiétez pas). Vous ne savez pas comment réagir ? Voici quelques conseils :
• Ne soyez pas intrusif dans la vie privée de votre enfant : s’il n’en parle pas, n’insistez pas, il risque de se braquer
• Ne vous moquez jamais de ses sentiments
• Laissez-lui la liberté de s’exprimer
• Ne jugez pas son amoureux(se), il pourrait se vexer et vous en vouloir

Marie, 19 ans se rappelle de son premier amour en classe de 3ème :
« Ma mère trouvait toujours des défauts à Charlie, mon premier copain. Sauf qu’à cet âge-là et au vu de mes sentiments pour lui, je ne voulais pas les entendre, j’ai donc longtemps été en conflit avec ma mère. Au final, j’ai fini par ouvrir les yeux toute seule, la rupture n’a pas été facile. Heureusement, elle a été très présente pour moi à ce moment-là. »

Premier chagrin d’amour

Qui dit premier amour dit très souvent chagrin d’amour. Les plus chanceux, ce sont ceux à qui ça n’arrivera jamais, mais malheureusement ça ne se passe pas toujours aussi bien. A cet âge-là, on se dit que « plus jamais on aimera quelqu’un aussi fort », notre vie entière s’effondre. Mais il ne faut pas vous inquiéter, votre enfant va s’en remettre. Pour les ados un peu plus fragiles, la rupture déclenche des pathologies sévères comme la boulimie, la dépression ou l’anorexie, dans ce cas consultez de suite un spécialiste. Mais en général, même si c’est une étape très difficile à passer pour votre ado, croyez-en nos experts, ils s’en remettront, et ils grandiront grâce à ça.

Karine, 39 ans à très récemment vécu l’expérience avec son fils Ludovic, en classe 5ème. « Après sa rupture avec la petite Charlotte, mon fils était très triste, même s’il ne le montrait pas, je savais qu’il allait mal. Il ne voulait même plus aller à l’école. Nous avons fini par longuement en discuter avec Jérôme, son père. Nous lui avons accordé 1 jour de repos, puis nous l’avons forcé à retourner en classe. La première semaine était difficile, mais il était entouré de tous ses amis, et il a très vite fini par aller mieux”.

 

Première relation sexuelle

À partir d’un certain âge nos ados vont commencer à avoir des envies sexuelles, c’est normal. Selon une étude, 20 % de filles ou garçon estiment avoir eu leurs premières relations sexuelles avant 15 ans. Il n’y a pas vraiment d’âge pour cette première fois, tant que c’est la volonté de votre ado et qu’il ne subit pas de pression. C’est un sujet parfois délicat à aborder pour les parents, mais il ne faut pas en avoir peur. Quand on parle de premières relations sexuelles, il est indispensable de parler contraception. Vos jeunes ne sont pas forcément au courant des « risques » qu’ils encourent lorsqu’il ne se protège pas au cours d’un rapport sexuel. Beaucoup de jeunes ados pensent que le seul risque qu’il y a à faire l’amour sans contraception est que la fille tombe enceinte. Or, il existe aussi malheureusement les IST et MST. Ce sont les infections et les maladies sexuellement transmissibles.
Il est donc primordial d’informer votre ado dès que vous pensez qu’il a une relation, afin qu’il se protège de ceci.

Claire, 41 ans se souvient de la première fois de sa fille : « Ma fille avait 14 ans lors de sa première relation sexuelle. Pour moi, c’était beaucoup trop tôt et donc inconcevable d’avoir ce genre de discussion avec elle. Malheureusement, elle a sauté le pas avec son amoureux de l’époque et ils ne se sont pas protégés. Elle a attrapé une MST. Finalement elle a pu être soignée plutôt facilement, mais ça aurait pu mal finir. Depuis, nous parlons de contraception très librement avec nos enfants.” 

Si votre ado a besoin de conseils ou d’informations et que vous n’êtes pas en mesure de lui apporter, ou que vous ne souhaitez pas parler de ça avec lui car vous estimez que c’est trop intime, il existe des sites internet très bien construits pour répondre à ses questions. Il peut également prendre un rendez-vous avec un médecin, formé à apporter ce type d’informations aux ados. Voici un site internet que nous vous invitons à consulter :
https://www.onsexprime.fr/extension/onsexprime/tools/app-QA/app/index.html#!/

Internet : apprendre à son ado à surfer en toute sécurité

Ah Internet… que ferait-on sans cette belle invention ? Les avantages liés à cet outil sont nombreux mais le net n’est pas sans danger, surtout pour nos ados ! Alors que ces derniers sont de plus en plus accros à Internet, on vous donne nos conseils pour...

Anglais : quelles méthodes pour apprendre à la maison ?

Aujourd’hui, on a décidé de vous parler de l’apprentissage de l’anglais à la maison, d’autant que cette période particulière s’y prête plutôt bien !  Votre ado aimerait approfondir cette langue mais vous ne savez pas vraiment quoi lui proposer à part les...

École à la maison : encadrer et accompagner vos enfants pendant cette période particulière

Au vu du contexte actuel, il n’est pas simple pour beaucoup d’entre nous de jongler entre école à la maison et télétravail.  Bien que ce lundi 11 mai signifie déconfinement, beaucoup vont devoir continuer à gérer ce nouveau quotidien qui demande de mettre en place une...