Depuis qu’elle est entrée en seconde, Blandine collectionne les mauvaises notes en maths, alors que c’est une matière qu’elle affectionne particulièrement” Magalie 39 ans.

Mon fils de 13 ans perturbe les cours et accumule les notes en dessous de la moyenne, malgré mes avertissements, je suis désemparé” Christophe 35 ans.

Entré en 6ème il y a maintenant 6 mois, mon fils ne s’en sort plus. Les notes chutent chaque trimestre, pourtant il travaille beaucoup…” Mouna, 30 ans.

Voici 3 problématiques très différentes, pourtant la finalité est la même : Nous, parents, sommes angoissés et souvent c’est une source de conflits avec notre ado. Alors comment interpréter les notes de mon enfant et surtout, comment réagir face à celles-ci ? La réponse ici :

Interpréter les mauvaises notes de l’enfant 

Pas facile de prendre du recul lorsque votre ado vous ramène un 6/20 en maths à la maison … Néanmoins, avant de tirer toute conclusion hâtive, essayez de vous poser ces quelques questions :

Les mauvaises notes sont-elles rares ou récurrentes ?

Plutôt rares : Quand les mauvaises notes sont rares, pas de quoi s’inquiéter. Par contre, il est important de comprendre avec l’enfant ce qui s’est passé pour que cela ne se reproduise trop souvent. Demandez-lui ce qu’il n’a pas compris, si le problème venait plutôt de la consigne ou d’une notion incomprise pendant le cours. A-t-il eu le temps de préparer ce contrôle, si non pourquoi ?
Attention tout de même à ne pas être trop instant(e). En effet, vous pourriez le braquer ou lui transmettre votre angoisse, et donc produire l’inverse de l’effet recherché. Alors on en fait pas tout un fromage comme on dit !

Plutôt récurrentes : Si les mauvaises notes sont récurrentes, il faut agir vite pour éviter que les lacunes s’installent : comprendre le “pourquoi du comment” et trouver des solutions. Demandez rapidement un rendez-vous avec son professeur principal et identifiez la cause de ses mauvaises notes : problème de compréhension, manque de travail, difficultés à l’écrit, manque de concentration … les causes sont multiples.
Une fois que vous aurez cerné la situation, parlez-en avec votre enfant, vous pourrez comprendre son besoin et mettre en place des solutions adaptées.

Les mauvaises notes sont-elles présentes dans l’ensemble des matières scolaires ?

Une matière en particulier pose problème : Si l’enfant est en difficulté dans une seule matière, essayez de comprendre pourquoi est-ce qu’il est en difficulté. Est-ce qu’il n’affectionne pas cette matière ? Est-ce qu’il ne comprend pas les notions abordées en classe ? Dans les deux cas, mettez en place des outils pour l’aider à s’organiser et à travailler cette matière : plannings de révision, exemples de fiche de révision à suivre pour chaque chapitre, etc…
Fixez ensemble des objectifs à atteindre, mais attention, allez-y doucement, ne lui en demandez pas trop d’un coup.
Si les difficultés persistent, n’hésitez pas à faire appel à des aides extérieures. Vous pouvez par exemple mettre en place du soutien scolaire sur un trimestre dans la matière dont il est question.

Toutes les matières posent problème : Il faut alors déterminer si c’est un problème ponctuel, et dans ce cas trouver la cause du malaise de l’enfant, ou si la chute des notes persiste, et là il faut aller chercher plus loin pour comprendre d’où viennent ses incompréhensions ou son manque de motivation. Parfois, il s’agit d’un manque de confiance en soi, l’ado se demande alors pourquoi travailler s’il ne se sent pas capable de réussir. Cela traduit souvent une peur de grandir..

Attention ! Si votre enfant présente de vraies difficultés en primaires ou collège, mieux vaux écarter toutes possibilités qu’il s’agisse d’une déficience visuelle, auditive ou même de troubles du langage. Posez-lui la question et faites-lui passer des examens avec des spécialistes si le doute s’installe. 

Les mauvaises notes sont-elles le reflet d’un manque de motivation ou d’un problème de compréhension ?

Pour répondre à cette question, vous pouvez en discuter avec votre ado ou demander un rendez-vous avec ses professeurs.

C’est plutôt un manque de travail : Au collège/ lycée, il n’est pas rare qu’il ait d’autres préoccupations que la scolarité. C’est une période où il forge sa personnalité et où de nouvelles problématiques se posent à lui. Dans ce cas, la chute des notes n’est pas alarmante dans l’immédiat, mais elle peut entraîner un manque de connaissances et donc un redoublement. Il faut donc agir rapidement pour mettre votre ado dans le droit chemin ! Pour cela, nous vous inviter à consulter notre article “Mon ado ne travaille pas à l’école, que faire?” en cliquant ICI

Il ne comprend pas les notions abordées à l’école : Parfois, il arrive que l’enfant travaille beaucoup (parfois même trop) et que les mauvaises notes tombent quand même. Dans ce cas de figure, il est très (très très) important d’accompagner l’enfant pour qu’il ne se sente pas seul. S’il se sent délaissé, il peut perdre toute confiance en lui et abandonner complètement l’idée qu’il pourra réussir un jour : NON !

Fixez-vous une note à atteindre pour un contrôle, et si elle n’est pas atteinte, reprenez ensemble sa copie pour faire le point sur ce qui n’a pas été compris. Aidez-le à réviser et à s’entraîner autant que vous le pouvez. Si vous n’êtes pas en mesure de l’aider dans son travail, vous pouvez faire appel à des organismes de soutien scolaire, qui aideront votre enfant à se trouver une méthodologie qui lui convient.
Prévenez également ses professeurs, afin qu’il ne pensent pas que cela provient d’un manque de travail et qui pourront également le soutenir.

Réagir face aux mauvaises notes 

Soyez positifs avec votre enfant

Mettez-vous à la place d’un ado venant de récolter un 6/20 : il est forcément déçu. (même si parfois il ne le fait pas savoir). Alors n’en rajouter pas une couche, cela risquerait de provoquer chez lui une double peine !
Reprenez sa copie et regardez ensemble ce qu’il a réussi avant de vous pencher sur les points négatifs.

“Tu as réussi cet exercice ! Super, comment as-tu fais ?!”. Ce sont des phrases encourageantes qui pousse votre enfant vers le haut.

Lâchez prise face aux devoirs

Attention à ne pas trop mettre la pression à vos enfants, sinon ils seront traumatisés lors de leur prochaine mauvaise note ou lors d’un devoir. Encouragez-les et trouvez des petits compromis entre-vous qui pourrait le motiver !
Ne lui demandez pas tous les soirs s’il a eu des notes, faites un bilan toutes les deux semaines par exemple.

Témoignez de votre expérience en commentaire !