Les dispositions spéciales prises par le gouvernement pour les examens du BAC et du BREVET de 2020 ont été annoncées par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le vendredi 03/04/20. Mais grand nombre d’élèves et de parents sont inquiets quant à la validation de leur année.  Alors le baccalauréat est-il maintenu ? Comment les élèves vont-ils valider leur année ?

Une seule épreuve maintenue, le reste basé sur du contrôle continu

Pas plus de suspens, une seule épreuve est maintenue : l’épreuve orale de français en classe de première. Toutes les autres épreuves du bac et du brevet, seront notées en contrôle continu.  En effet, cette décision s’explique par le fait que ces épreuves seront trop difficiles à organiser, mais surtout, pour le ministre de l’Education nationale, les supprimer permettra de maintenir les lycées ouverts tout le mois de juin jusqu’au 4 juillet.

Les notes prises en compte sont celles des trois trimestres de l’année scolaire en cours, selon le coefficient habituel. Mais attention : celles obtenues en période de confinement ne comptent pas !

L’assiduité prise en compte et mentions maintenues

Heureusement, ou pas, les appréciations des bulletins seront aussi considérées, par les jurys d’harmonisation, qui ajusteront les notes des candidats en fonction du déroulement de leur année scolaire.

Le plus difficile reste encore de maintenir la mobilisation des élèves jusqu’à la fin de l’année, quand certains pensent que tout est déjà joué. C’est pourquoi, “L’assiduité des candidats” entre la date de retour en classe et la fin de l’année sera également prise en compte dans la moyenne générale de chacun.

L’oral de français maintenu

Les élèves de première en revanche, devront préparer leur seule épreuve, puisque l’oral de français est maintenu, certes avec un nombre de texte inférieur à ce qui était prévu, mais maintenu quand même ! La deuxième session d’E3C prévues dans le cadre de la réforme du baccalauréat (épreuves communes de contrôle continu) est également supprimée, et les modalités de calcul seront réétudiées.

Comme habituellement, les élèves ayant entre 8 et 10 de moyenne passerons des oraux de rattrapage en juillet. En revanche, ceux ayant atteint une moyenne inférieure à 8 pourront s’inscrire à la session de remplacement de septembre.