Santé & Forme » Santé » Quelles activités physiques pour entretenir sa mémoire ?

De nos jours, une sédentarité expliquée par le changement du mode vie s’est installée. Les moyens de déplacements sont nombreux, réduisant le nombre de pas que nous effectuons tous les jours et les activités extra-professionnelles ou extra-scolaires changent : internet, jeux vidéos, télévision. Pourtant, les études sont unanimes, les influences positives de l’activité physique sur l’organisme sont diverses : bien-être, renforcement du système immunitaire, prévention des maladies cardiovasculaires, dépassement estime de soi… elles sont nombreuses !

D’après Sciencesetavenir.fr, “le sport donc un impact sur les performances scolaires. Martine Duclos, chef du service médecine du sport du CHU de Clermont-Ferrand est en train d’analyser le devenir de 13000 adolescents français de 15 à 19 ans, a constaté “une corrélation positive entre leur condition physique et la catégorie de lycée dans lequel ils étaient (général, professionnel, agricole).” En 2013, une étude de l’université de Dundee en Écosse qui a suivi 4755 adolescents à 11, 13 et 16 ans montrait déjà que le niveau d’activité physique modérée avait un impact positif sur les performances en anglais, mathématiques et sciences.”

Alors quels sports pratiquer pour booster son cerveau ? Voici ce que nos chroniqueurs ont trouvé pour vous.

La course à pied améliore durablement votre mental

 

Courir régulièrement sur des longues distances produirait une amélioration durable générale de notre mental et en conséquence, sur le comportement. On attribue ce phénomène à une augmentation du taux d’endorphines.

Cela agirait également sur notre cerveau ! C’est un fait vérifié par plusieurs étude. Pour preuve, les résultats d’une étude de l’université de Jyväskylä en Finlande : sur dix paires de jumeaux, celui des jumeaux qui a fait le plus d’activités physiques durant les trois années précédentes possède un plus large volume de matière grise.

 

Les exercices d’aérobie : l’activité physique pour développer la matière grise

Les exercices d’aérobie (à raison de trente minutes par semaine) sont vivement recommandés pour booster la mémoire.  Il a été démontré que l’exercice aérobie augmente la taille de la partie du cerveau nommée “l’hippocampe antérieur”. C’est une bonne manière de compenser la réduction de volume de cette partie du cerveau due à l’âge.

 

La danse ou le step pour améliorer sa mémoire

La danse, tout comme le step, demande de la concentration et travaille la coordination.  S’amuser tout en musclant notre cerveau : L’étude d’une équipe de  l’Université de Madgebourg révèle que certaines partie du cerveau comme l’hippocampe, impliqué dans la mémorisation  se développerait avec la pratique de danse en tout genre. La danse apporte un plus à notre intelligence, améliore l’acuité mentale, aide à prendre des décisions rapides, et à soigner l’état de la mémoire !

 

Alors, on danse ?